Visiteur non identifié. Spherick
« C’est comme ces vingt-deux mecs qui courent après un ballon, alors que je suis sûr que ce ne serait pas si cher que ça de leur filer vingt-deux ballons. Un chacun. Comme ça, au moins, ils foutraient la paix. »Jean Yann, J'me marre, 2003
Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sep
Oct
Nov
Déc
Accueil > Blog Eric > Hobbies > Lire, voir, entendre > Ia lioubliou tebir

Public  Ia lioubliou tebir

"Je t’aime toi", un film russe gay (oui, oui) d’Olga Stolpovskaya

mercredi 25 juin 2008, lu 792 fois

Bon, ce film a eu le prix du public 2005 au Festival International du Film Gay et Lesbien de Grenoble, je suis donc impardonnable de ne pas le connaître : non seulement j’habite Grenoble, mais j’ai fait partie de l’équipe du Festival pendant 2 ans, et j’avais l’impression de surveiller d’assez près la programmation et les résultats. J’avais zappé ce film...

Je me rattrape donc !

Moscou, à priori en 2004. Timofei, publiciste, rencontre Vera présentatrice du JT. Ame slave et romances, tout commence bien.

Jusqu’au moment où Uloomji, un jeune paysan qui débarque d’une autre planète (on se demande s’il va sortir des silex pour allumer sa cigarette) tombe littéralement du ciel (normal pour un extra-terrestre, non ?) sur le capot de Timofei. Culpabilisé d’avoir percuté un piéton, ce dernier recueille le jeune homme chez lui.

L’énergie primaire et animale d’Uloomji agit peu à peu.

Je n’ai pas fini de regarder ce film. Mais déjà j’ai été très fortement touché par cette scène de retour à la pulsion libérée. Les envies de bondir, de courir, d’aimer se déchaînent et s’expriment. Au diable les conventions et les voisins soucieux du bruit, vive la vraie vie proche de soi. Eblouissant !

Vous pouvez noter cet article, lu 792 fois
0 vote


1 Message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.