Visiteur non identifié. Spherick
« Mais pourquoi ceux qui vous disent de regarder vers le soleil regardent-ils un lampadaire ??? »Moi !
Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sep
Oct
Nov
Déc
Accueil > Blog Eric > Psychomagie > La douance > Forum > Et avant d’avoir à réparer...

Public  Et avant d’avoir à réparer...

...que peut-on faire pour éviter de casser ?
commentaire articlisé de Mary P

jeudi 22 janvier 2009, lu 704 fois

J’en appelle à tous les parents de zébrés....

Comment vivre avec leur "teste d’ase" ( tête de mule) à défaut de bonnet d’âne ! Comment vivre avec ces certitudes fausses derrière lesquelles ils se cachent parfois pour ne pas avoir à supporter le doute ? Leur déni de leur faiblesse, de leurs défauts, leur mauvaise foi... car l’imperfection reste du registre de l’insupportable et pourtant c’est le lot de tout un chacun..... Comment vivre avec leur susceptibilité outrancière ? Comment vivre avec leurs dysynchronies qui les rendent maladroits ? Comment leur apprendre que pour avoir du souffle, faut s’entrainer... Comment leur apprendre que pour bien colorier, faut prendre le temps... Comment leur apprendre à apprendre tout ce qui n’est pas acquis au premier regard... Comment leur apprendre à vivre tout ce qu’ils ne peuvent réussir du premier coup... Un mouvement de danse, sauter à la corde, viser un panier avec un ballon... "J’y arrive pas du premier coup alors j’aime pas..." J’ai l’impression que leurs mains ne savent que manipuler un souris d’ordinateur... J’essaie de leur apprendre à tenir une aiguille de fil et à coudre, à taper sur un clou, à casser un oeuf, à le battre, à faire et défaire des noeuds, on repends la pâte à sel, on "steppe" on bouge à droite à gauche en avant en arrière.... J’ai l’impression que " je voudrais bien, mais j’arrive pas alors j’aime pas"

Le plaisir d’y arriver après avoir relever ce défi avec soi-même : je vais y arriver ! Peuvent-ils le connaître ? Accepter le conseil pour s’améliorer et non comme une dévalorisation.... Tout prend si vite des proportions dramatiques et notre patience a aussi ses limites...

Hier, j’ai craqué. "tes bras bougent trop cela te fait perdre l’équilibre". "ils bougent pas, j’y peux rien...etc..." Je suis rentrée et me suis couchée avec un bouquin et me suis endormie. Ils ont passé leur am du mercredi seuls.... Je suis désolée mes zébrés, je ne suis pas une super woman, je ne suis que votre maman. J’ai bien vu que savoir par coeur une fable de La Fontaine après une lecture ou deux, c’était pas "normal". Lire 6 romans en 2 jours, non plus, être le premier de la classe : il en faut bien un. Mais je vois aussi, que ne pas savoir trouver le mouvement pour sauter à la corde à 10 ans, ce n’est pas normal, non plus. Ne pas savoir grimper à un arbre, non plus, ne pas savoir enfiler un fil dans le chas d ’une aiguille non plus et je pense que pour trouver son équilibre mental, passer parfois par l’équilibre physique, cela peut aider dans la vie... pasque je trouve que savoir bien bouger, c’est aussi équilibrant que savoir bien penser...

Z’auriez pas LA baguette magique de la zénitude face aux zébrillons ?

Mary P

Vous pouvez noter cet article, lu 704 fois
0 vote


18 Messages

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.