Visiteur non identifié. Spherick
« Nous avons à lutter contre les vieux ennemis de la paix – le business et les monopoles financiers, la spéculation, les banques déchaînées »F. D. Roosevelt, 1936
Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sep
Oct
Nov
Déc
Accueil > Blog Eric > Psychomagie > CMO : arnaque ?

Public  CMO : arnaque ?

Oscillateurs de Biocompatibilité Magnétique

samedi 20 novembre 2010, lu 5220 fois

Une société (CMO ? Protection Onde) vend des protections contre les ondes des télés, ordinateurs, téléphones,...

C’est cher (le site propose 90 € pour un kit téléphone + écran), et malheureusement ça semble de l’arnaque.

Alors, évidemment, comme les meilleures arnaques sont difficiles à identifier, tout n’est pas bidon...

En particulier, j’ai vérifié leurs assertions de départ sur les effets des ondes sur les embryons de souris, de poulets etc... Je n’ai aucune idée de la validité de leurs études, mais en tout le constat paraît assez sérieux : des publications dans des revues avec comité de lectures et ayant pignon sur rue, ça le fait. En même temps, vues toutes les questions qu’on s’est posées ces dernières années sur les effets des téléphones portables, ça m’étonne même pas que des études aient pu montrer que des doses importantes avaient des effets sur des embryons !

Là où j’attendais plus d’infos, c’était sur la partie "leur solution". L’appareil qu’ils proposent se présente sous la forme d’une barrette métallique. Je me demandais comment une barrette d’aluminium bleuté peut protéger des ondes qui se propagent de partout : peut-être qu’elle lance de petits soldats invisibles, qui tels les enzymes gloutons de Coluche, retiennent les ondes dans leurs petits bras musclés en criant, vas-y ! vas-y ! je la retiens !

Bref, comment faisaient-ils pour arrêter les ondes ou au moins pour compenser (puisque c’est le nom de leur appareil) les effets des ondes ?

Ben on sait pas.

Non seulement on sait pas, mais on peut douter.

Par exemple, ils expliquent très peu de choses. J’attendrais d’une société de bonne foi qu’elle explicite les principes, les preuves. Je n’ai trouvé aucune explication suffisante pour me convaincre.

Au contraire : ils réclament beaucoup de parutions scientifiques. Mais si on va voir plus loin... Encore une fois, je me suis focalisé sur les éléments de preuve de l’efficacité de leur proposition...

J’ai voulu lire les articles, mais ils ne sont pas fournis, pas même le résumé ou un extrait significatif, sans doute sous prétexte de respect des droits des auteurs. Mais bon, j’ai creusé plus loin : j’ai accès à beaucoup de publications, étant moi-même dans un labo de recherche.

Par exemple, j’ai cherché cet article, listé ici :
"Electromagnetic Biocompatibility at Workplace : Protection Principles, Assessment and Tests. Results of an EMF Protective Compensation Technology in Humans and in Animals"
G. J. Hyland 1, D. J. Clements-Croome 2
1- University of Warwick, Coventry, UK and International Institute of Biophysics, Germany
2- University of Reading, UK
PROGRESS IN RADIATION PROTECTION (IRPA Publication Series) NON IONIZING RADIATION, NIR 99, Vol 1, 1999, pages 213-242

Il aurait été co-écrit par D.J. Clements-Croome. Pas trouvable sur le web. Or, même MON article est trouvable, référencé par 96 pages internets sur Google, alors qu’il a été publié au début de l’été. Comme un article de 1999 pourrait-il avoir 0 citation ???

Mais bon, admettons : j’ai cherché la page perso du chercheur. On le trouve en effet comme Professeur Emérite sur le site de l’Université de Readings.
J’ai donc été voir sur son site web personnel, on n’a pas de mal à l’identifier : il revendique ses titres et affiche sa photo des deux côtés !
Dans la rubrique "Publications", M. Clements-Croome propose une liste "complète" de ses publications., que je remets en PJ

à cet article. Il ne cite pas l’article de CMO, ne revendique aucun article avec le co-auteur. Même démarche pour le co-auteur : je n’ai rien trouvé.

Je n’ai pas connaissance de publications scientifiques qui deviennent invisibles. Cet article, s’il existait, devrait à mon sens être trouvable, cité par d’autres que CMO.

Mais bon, une erreur étant toujours possible, j’ai continué ma petite quête.

Il en va de même pour les autres articles en faveur du procédé CMO :
impossible de trouver "Review of Studies Validating the Protective Efficacy of a New Technology (*) Designed to Compensate Potential Adverse Bioeffects Caused by VDU and GSM Cell Phone Radiation", ni "Electromagnetic stress in the VDU users and corrective results obtained with ELF emission at ultra low intensity"...

J’ai regardé un PDF : "Pilot study to assess potential influence of 900MHz GSM cell phone radiation on the formation of micronuclei in mice and protective effectiveness of a compensation technology", qui semblait prometteur, pensez : étude pilote sur l’influence potentielle des ondes de téléphone cellulaire à 900 MHz sur la formation des micronoyaux chez les souris, et efficacité protectrice d’une technologie compensatrice !! Bon, c’est juste sur la bande des 900 MHz et juste chez la souris, mais si déjà ça marche là... je veux bien essayer...

Malheureusement, la première ligne utile de ce "dossier"

les grille à mes yeux : à 8è page, on trouve l’assertion suivante : "The nitric oxide (NO) found in an individual’s expired air is a marker for tissue inflammation, cell damage and biological stress" (l’oxyde nitrique trouvé dans l’air expiré par un individu est un marqueur de l’inflammation des tissus, des dommages cellulaires et du stress biologique".

Certes. C’est peut-être vrai ! Ou pas... Moi je penche un peu pour "ou pas" parce que ça se fait pas dans un vrai document scientifique d’asséner comme ça une phrase qui conditionne tout le texte sans expliquer d’où ça sort : qui a décrété ça ? Comment on a prouvé que c’était un marqueur ? Et si moi je dis "le volume des selles des auteurs marque l’idiotie des rapports pseudo-scientifiques", c’est vrai ? (sans doute parce qu’ils ont dû en chier pour le pondre !). Bref, l’aspect "plaquette commerciale" associé à des assertions non justifiées ont totalement fini de décrébiliser ce site qui semblait pourtant prometteur.

Pour l’instant je suis pas convaincu de dépenser les sommes proposées.

Vous pouvez noter cet article, lu 5220 fois
5 votes


4 Messages

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.