Visiteur non identifié. Spherick
מנא מנא תקל ופרסין (en Hébreu : mene, mene, tekel, upharsin)chapitre 5 du Livre de Daniel : Une mine, une mine, un shekel, et une demi-mine, que l'on comprend souvent comme : pesé, mesuré, divisé ce qui revient plus ou moins à 'évalué, trouvé insuffisant, rejeté', comme l'aurait été Belsatsar, qui mourut la nuit même et dont le royaume passa aux Mèdes.
Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sep
Oct
Nov
Déc
Accueil > Blog Eric > Psychomagie > Les mythes de l’amour > Philosophie du couple

Public  Philosophie du couple

extrait de "Are You Invited"

mercredi 9 février 2011, lu 604 fois

Eh bien ! Les films gays évoluent... Voilà maintenant qu’ils se mettent à faire de la philosophie de la relation. Vous en doutez ? Voici un extrait d’une comédie gay assez légère, dans laquelle un groupe décide d’aller à une Sex Party. Le film déroule les réactions des protagonistes : le mec libéré qui avoue son manque d’une relation amoureuse, les deux qui sont en couple et qui découvrent que ce soit d’ouvrir leur couple aux relations extra-"conjugales" parle de la lassitude de l’un d’eux, le garçon désespérément amoureux d’un indécis qui ne veut renoncer ni à son mec ni à ses autres amants, et enfin le petit jeune qui se laisse entretenir par un "Sugar Daddy", terme affectueux et ironique qui parle des anciens qui entretiennent financièrement des jeunes en échange de faveurs diverses et variées. Dans cette scène, la discussion a lieu entre Jason, qui vient de se faire larguer par son mec lassé de lui et pressé d’aller s’éclater sexuellement, et Anderson (je crois), le Daddy. Jason est blessé et apprend à Anderson que le jeune amant de ce dernier va à une partouze... Il est ensuite sidéré par le calme et la sérénité que montre Anderson face à cette nouvelle...


- Jason : But you’re supporting him, right ?
- Anderson : Yes... But our relationship is just like any other... Why are we with someone ? We’re with someone to fullfith a need. It might be a personality trade, a material object, an emotion. A shy person dates the lives of the party. An artist dates an accounter. And a man with no family wants nothing more than to take care of someone... It’s all the same...
- Jason : But what if he leaves you for someone else ?
- Anderson : There is nothing you can do to keep someone from leaving you or cheatting on you, or falling out of love for you. All you can do is love yourself, be confident, be happy, be yourself. And when you meet that person, you hope that he cans see that confidence and that happyness, and will fall in love with you for all these reasons. Everything else is just waste of energy. You can’t control life. You can try, but you’ll fail miserably. So we have two options : we can try and try to support our loves, or we can seat by and envoy the walk.
- Jason : I can’t be OK with my boyfriend be with other people. I can’t do it. I want him so much... And it hurts so bad...
- Anderson : It’s normal to feel the way you feel... It is absolutely all right... noone asks you to be OK with it. It’s OK to feel the way you do... You’re going to be OK... I know it hurts...

Et en français :

- Jason : Mais vous l’entretenez, n’est-ce pas ?
- Anderson : Oui... Mais notre relation est comme toutes les autres... Pourquoi est-on avec quelqu’un ? Nous sommes avec quelqu’un pour répondre à un besoin. Cela peut-être un trait de personnalité, ou un simple objet, ou une émotion. Une personne timide sortira avec un fêtard, un artiste avec un comptable, et un homme sans famille ne désirera rien d’autre que de prendre soin de quelqu’un. Tout cela revient au même...
- Jason : Mais s’il vous quitte pour quelqu’un d’autre ?
- Anderson : Il n’y a rien que l’on puisse faire pour empêcher quelqu’un de vous quitter, ou de vous tromper, ou de cesser de vous aimer. Tout ce qu’on peut faire, c’est s’aimer soi-même, être confiant, être heureux, être soi-même. Et quand on rencontre cette personne, on peut alors espérer qu’elle saura voir cette confiance et cette joie, et qu’elle tombera amoureuse de vous pour toutes ces raisons. Tout le reste n’est qu’une perte d’énergie. Tu ne peux pas contrôler la vie. Tu peux essayer, mais tu échouera misérablement Alors il nous reste deux options : nous pouvons essayer et essayer encore de consolider nos amours, ou nous pouvons nous asseoir et profiter de ce qui est là.
- Jason : Je ne peux pas accepter que mon copain aille avec d’autres personnes. Je ne peux pas ! Je le veux tellement... Et ça fait tellement mal... (il pleure dans les bras d’Anderson)
- Anderson : C’est normal de ressentir ce que tu ressens, c’est absolument normal... Personne ne peut te demander d’accepter ça. C’est normal d’avoir les émotions que tu as. Ça va aller... Je sais que ça fait mal...

Bon, le vieux est un peu résigné ("un homme sans famille ne désirera rien d’autre que prendre soin de quelqu’un" : faut pas pousser quand même, un homme sans famille peut attendre un peu plus que prendre soin de l’autre dans une relation !), mais sur tout le reste, c’est un point de vue particulièrement sage, je trouve...

Vous pouvez noter cet article, lu 604 fois
0 vote


Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.