Visiteur non identifié. Spherick
« Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide »faux A. Einstein, mais joli
Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sep
Oct
Nov
Déc
Accueil > Blog Eric > Psychomagie > Aller vers soi > Intergenre, intersexe

Public  Intergenre, intersexe

Le Monde en parle...

samedi 23 avril 2011, lu 130 fois

En 2007, aux Universités d’Été Euroméditerranéennes des Homosexualités (UEEH), j’avais rencontré un groupe de personnes qui témoignaient de leurS souffranceS parce que leur réalité sexuelle était refoulée / discriminée / dévalorisée / normalisée.

Des personnes qui ne se reconnaissaient ni comme homme ni comme femme, parfois comme les deux, parfois comme "un peu les deux", parfois comme ni l’un ni l’autre. Des personnes nées avec des organes génitaux inhabituels, ou qui avaient un patrimoine génétique différent de XX / XY, par exemple.

Ces personnes (je tente d’éviter "il" et "elle", mais la langue française n’est pas propice...), très souvent, avaient été "normalisées" à la naissance, autrement dit des médecins étaient intervenus chirurgicalement pour reconstruire des organes génitaux "classiques". D’une part, il s’agit d’interventions barbares (au sens de castratrices, douloureuses et effectuées sans le consentement de la personne concernée), d’autre part ces interventions font des choix arbitraires qui enferment la personne par la suite, et enfin, elles se font au nom d’une norme un peu idiote et "bêtement naturaliste" (au sens de "la nature veut 2 sexes et rien d’autre"... ah ???? elle a dit ça quand ?).

J’avais été très touché.

A tel point qu’en 2009, quand j’ai développé un logiciel pour le CHU de Grenoble, j’ai voulu indiquer "sexe : Masculin / Féminin / Autre / Inconnu", juste pour éviter d’enfermer les éventuelLEs patientEs dans des cases qui ne leur auraient pas correspondu. Rires des médecins : "ça n’existe pas ! et puis si je demande aux secrétaires de saisir ça, vous allez voir le tollé". Ben sincèrement, je m’en branle du tollé, de la bonne morale ou des croyances stupides... Mais ça m’avait fait réfléchir... Ces logiciels ne cessent de nous enfermer dans des cas réductrices : "moins de 18 ans / 18-35 / 35-60 / plus de 60". Ah ? L’humanité se découpe en 4 catégories ? Pourquoi celles-là ? Pourquoi ne pas demander l’âge directement ?

Bref, j’ai donc été content ce matin en lisant un exposé dans Le Monde ! Il contient sans doute plein de mini-violences verbales (que je n’ai pas vues...) mais il a le mérite d’ouvrir un sujet si souvent passé sous silence.

Alors voilà, à tous les médecins, à toutes les secrétaires médicales, et finalement à tous ceux qui voudraient bien que le monde cesse de les déranger avec ses excentricités, je dédie ce petit article... (et un petit clin d’œil aux trans de Marseille !)

Vous pouvez noter cet article, lu 130 fois
0 vote


Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.