Visiteur non identifié. Spherick
« First they ignore you, then they ridicule you, then they fight you, then you win. »faux Mahatma Gandhi, plutôt Nicholas Klein, syndicaliste, 1918
Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sep
Oct
Nov
Déc
Accueil > Blog Eric > Pratique > Lionne chenoise > Structure > mie(LL)eux ?

Public  mie(LL)eux ?

Un artiste enrobe ses modèles de miel

dimanche 1er mars 2015, lu 400 fois

Blake Little a fait un album nommé "Préservation".

Dans cet album, des modèles masculins et féminins plutôt dénudés posent recouverts de miel. Dans la vidéo, l’artiste explique qu’un jour il a voulu photographier un mec bien en chair (un "bear" - ours) en anglais et que l’association ours - miel lui est venue toute seule (bien tient). Il a demandé au Bear de plonger la main dans le miel. Et lorsqu’il a vu les photos, il a eu l’impression de voir un objet fossilisé dans l’Ambré - préservé, quoi.

Il prend donc des modèles et leur verse (fait verser) des seaux de miel sur le corps avant de les photographier.

A mon sens, c’est parfois joli et parfois ça évoque plutôt l’étouffement et la souffrance.

Mais surtout, l’image la plus forte qui a surgi, ce sont les orgies de Rome... les "tripes de sanglier frites dans de la graisse d’urus [1]", comme dans Astérix (référence littéraire majeure, admirez ma culture !) ou les dattes farcies de pignons et frites dans le miel...

Un parfum de décadence ? Je ne sais pas... Un malaise en tout cas, à voir ce miel déversé par dizaines de litres pendant que les abeilles meurent de l’homme (est-ce important quand on parle de Création humaine ?) ou que des gens meurent de faim... Bref, j’ai pas trop aimé au total...

Notes

[1Le miel, enfin !

Vous pouvez noter cet article, lu 400 fois
0 vote


Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.