Visiteur non identifié. Spherick
« L’homme saccage sa planète et mène une guerre contre la nature, s’il la gagne, il est perdu ! Nous sommes au bord de la sixième extinction et cette fois l’Homme en est le responsable mais aussi la victime. La vie continuera sur Terre, mais sans nous ! »H. Reeves, 15/01/12, Loos
Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Jui
Aou
Sep
Oct
Nov
Déc
Accueil > Blog Eric > Rire ! > Dans mon quartier...

Public  Dans mon quartier...

... les voitures bougent (presque) toutes seules

mercredi 18 mars 2015, lu 370 fois

Classique : 21h, une voiture coincée par un c*** garé en double file, parti se bourrer la gueule ou se taper un resto et qui reviendra... un jour !

La dame de la voiture coincée est pas contente : elle klaxonne à tout va pendant un bon quart d’heure. Au comble de l’énervement, elle sort son portable en marmonnant qu’elle appelle la fourrière parce qu’ "à un moment, faut pas pousser, ça suffit !".

Les voisins sont à la fenêtre (moi aussi). La situation est tellement habituelle ici que bon... on va pas s’affoler.

Un voisin propose de porter la voiture gênante pour la déplacer... Tout le monde le regarde comme un fou ! Il descend, argumente, met les 4 mecs qui trainent dans la rue au défi... On les sent hésitants : pas envie de se ridiculiser. L’autre insiste, "allez, on essaie !". Finalement ils se décident.

Premier mouvement : faire pivoter le cul de la voiture gênante pour libérer un passage ("le cul, le moteur c’est trop lourd !"). Ils essaient, ça marche pas. Ils retentent, ça marche. Dingue !!!

Deuxième mouvement : même chose sur la voiture bloquée, pour la mettre en position d’avoir juste à reculer pour se dégager.

Troisième mouvement : remettre la voiture gênante en place.

Et c’est fini.

La photo les montre en plein effort lors du 2è mouvement... C’est beau la jeunesse !

Vous pouvez noter cet article, lu 370 fois
0 vote


Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.